Émilie Cousin et Victorien Disse
Scène des Jardins
mercredi 23 août 2017 - 18:00
< retour

Programme :

• A. Boesset : Amarillis, bel astre de mes jours                                               

M. Lambert :

Ombre de mon amant                                                                 

De lamentatio...

M. A. Charpentier : extrait de la première leçon de ténèbres H105                      

•  J.-B. Lully  : Enfin il est en ma puissance (Armide)                                      

 

•  J.-H.  Kapsberger : Passacaille en la mineur                                                            

 

T.  Merula  : Canzonetta spirituale sopra la Nanna                                

• B. Strozzi : Amor Dormiglione                                                                       

B. Strozzi : Che si puo far                                                                                 

 

J. Dowland : Fortune my foe                                                                             

 

• H. Purcell : The blessed virgin expostulation                                                 

• J. Dowland : In darkness let me dwell                                                                

G.-F. Händel : Eternal flame of light divine                                                  

Distribution
Émilie Cousinsoprano

se produit dès son enfance à l'étranger et en France sous la direction de chefs de renommée internationale (Seiji Ozawa, Lorin Maazel...), en tant que soliste de la Maîtrise de Radio-France. Elle y développe son goût pour le chant en ensemble.

La découverte des cultures traditionnelles et des musiques extra-occidentales bouleverse son approche de la musique. Elle se tourne vers la recherche en ethnomusicologie et collabore à diverses revues scientifiques (CNRS, Musée de l'Homme...), tout en poursuivant sa formation lyrique au Conservatoire puis auprès de Valérie Gabail, Isabel Garcizans et Anne-Marguerite Werster.

Egalement intéressée par la musique contemporaine, elle a incarné le rôle-titre pour la création française d’Infinito nero de Salvatore Sciarrino.

Victorien Dissethéorbe, luth

Victorien Disse, guitariste de formation, s’intéresse très vite à la musique Flamenca, sous l’enseignement de Claude Worms. Entre temps, il entre au CNR de Rouen en guitare Classique dans la classe d’Alain Rizoul. Passionné de Jazz depuis son enfance, il entre à l’American School of Modern Music, où il obtient le diplôme en 2010.

Il se tourne ensuite vers la musique ancienne, où il suit l’enseignement du luth baroque avec Miguel Yisrael pendant deux ans. En 2011, il entre au CRR de Versailles pour suivre les cours de Benjamin Perrot en Théorbe et luth renaissance. Il travaille avec Le Baroque Nomade, Faenza, les Impatiences, Ars Vocalis, la compagnie du Mage et participe fréquemment aux chapelles musicales avec le Centre de Musique Baroque de Versailles sous la direction d’Olivier Schneebeli.

Il crée avec la harpiste triple Caroline Lieby l’ensemble Mitis.